//
you're reading...
Multimédia

Frédéric Lordon, morceaux choisis


Lordon portraitFrédéric Lordon est économiste-fonctionnaire-chercheur, directeur de recherche au CRNS. Peu présent médiatiquement, il est pourtant l’un des rares économistes encore capable aujourd’hui d’apporter une analyse intellectuelle critique du fonctionnement du capitalisme .

Playlist

Radio

Bienvenu à bord du Titanic financier, France Inter : La-bas si j’y suis, Daniel Mermet, 30 sept. 2008

Slam, France Inter : La-bas si j’y suis, Daniel Mermet, 20 oct. 2008

Et si on fermait la bourse, F. Lordon,  France Inter : La-bas si j’y suis, Daniel Mermet, 6 mars 2010

Et bien d’autres sur Là-bas.org

Blog

La Pompe à Phynance – Blog du monde diplomatique

Publicités

À propos de Antoine

Professeur de français / Traducteur

Discussion

2 réflexions sur “Frédéric Lordon, morceaux choisis

  1. Excellent !! Il faudrait que nos politiques se forment pendant la durée de leur présence dans le médii aux rudiments de l’économie mais comme beaucoup ne savent faire que rabacher leurs slogans électoralistes comme des machines à perdre (c’est plus simple et puis le peuple hein…., ça grogne et revendique mais ça ne comprend rien alors pas la peine de travailler à son bien être).
    Le néolibéralisme a cependant de beaux jours devant lui puisque le reste du monde(hors Europe) ne va pas si mal et que le capitalisme aujourd’hui libéré des contraintes géographiques et douanières pourra bien tenter de nouvelles formes ailleurs , laissant derrière lui l’expérience malheureuse de l’Eurozone et sa cohorte de drames macro et micro économiques mais surtout humains s’effondrer et tenter , mais en combien de temps, tenter d’apprendre de ses erreurs et ne plus, mais un peu tard, s’y laisser prendre.Finalement, le berceau du libéralisme qui a senti passer le vent du boulet ne tirerait il pas le meilleur parti de cette situation où la forteresse Europe tenté par une volonté de puissance se trouve bien mal en point au final et pris en récession laisserait un peu de souffle à l’économie US pour continuer de se partager les restes si bienvenus.Attention donc au tropisme qui , grâce au discours , bien dérisoire aujourd’hui, nous faisait croire en un avenir radieux pour l’Europe protégée, craché juré !) de nos concurrents mondiaux.C’était sans compter sur les effets insoupçonnés du libéralisme lui même qui fait de nos anciens débiteurs des créanciers prudents , forts occupés à développer leurs propres économies et le bien être de leurs populations.
    Etrange enfin cet acharnement, pourtant bien connu, à vouloir s’accrocher aux méthodes qui ne marchent pas dans un mouvement frileux qui consiste à ne rien lacher qui donnerait l’impression de s’être trompé !
    D’autres évènements tout aussi dramatiques ont conduit suivant se principe à la poursuite de la guerre des tranchées et son cortège de victimes sacrifiée sur l’autel du dogme absolu et de la fierté et de la croyance en la solution unique dnt on voit ici qu’elle pourrait bien être la solution finale.
    Encore un petit effort , messieurs les politiques et vous allez devoir être raisonnables!

    Publié par G MARTIN | 9 décembre 2011, 05:56

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Sur le tobogan de la crise (Diplo) « Ecopolitique - 8 décembre 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Creative Commons

Creative Commons License Atribuição-NãoComercial-SemDerivados 3.0 Brasil (CC BY-NC-ND 3.0)

Stats

  • 26,347 pages consultées
%d blogueurs aiment cette page :