//
you're reading...
Analyse, Multimédia

H.J. Chang et le libre-échange


Ha Joon Chang, est un économiste coréen hétérodoxe professeur à Cambridge, qui s’intéresse aux théories des institutions et à l’économie du développement. J’ai eu l’occasion d’étudier un chapitre qu’il a co-écrit avec un sociologue américain, Peter Evans, professeur a Berkeley, The Role of institutions in economic change, in G. Dymski & S. Da Paula (eds.), Reimagining Growth, Zed Press, London, 2005. 

L’auteur est loin d’être « anti-capitaliste » mais bien fondamentalement anti-libre-échange et défend un protectionnisme modéré. L’explication du rôle des institutions dans la vie économique enrichit considérablement selon moi, l’analyse économique : les institutions peuvent modeler les idéologies, tout comme les idéologies modèlent les institutions… Le libre échange est ainsi une idéologie qui s’exprime et s’incarne par de multiples institutions et organisations (FMI, OMC, Banque Mondiale pour ne parler que des organisations internationales). Le libre-échange est un outil de domination qui fait des ravage sur le plan économique, puisqu’il semble si inefficace à  éviter des crises, mais surtout humain, social et politique. Lisez plutôt ce papier de 2003 paru dans le Monde diplomatique, où il explique que « L’histoire économique démontre pourtant qu’il s’agit là d’un mythe sans fondement, les pays libre-échangistes, en premier lieu les Etats-Unis et le Royaume-Uni, ayant bâti leur puissance sur un protectionnisme qu’ils diabolisent après-coup. »

Chang est aussi l’auteur du livre « 23 Things They Don’t Tell You About Capitalism » , London, (September, 2010), New York, (January, 2011) où il explique notamment pourquoi « la machine à laver a plus changer le monde qu’Internet » ou « rendre les riches plus riches n’enrichit pas les pauvres » ou bien encore que « malgré la chute du communisme nous vivons toujours dans des économies planifiées »…

23 Choses que l’on ne vous dit pas sur le capitalisme n’est malheureusement pas disponible en Français et n’ai pas eu l’occasion de lire en anglais. Mais j’ai découvert cette présentation faite par l’auteur dans lequel il semble bien résumer sa pensée (présentation en anglais et sous-titrée en français):

A voir aussi, un article dans le Guardian

Advertisements

À propos de Antoine

Professeur de français / Traducteur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ecopolitique

Archives

Creative Commons

Creative Commons License Atribuição-NãoComercial-SemDerivados 3.0 Brasil (CC BY-NC-ND 3.0)

Stats

  • 24,806 pages consultées
%d blogueurs aiment cette page :